Parce que la gestion durable de nos ressources en eau

c’est une question d’avenir !

Lac Escalier

Rivière du Diable Chemin Duplessis

Milieu humide en zone agricole

Bas de la rivière du Diable

Pont Prud'homme, 100 ans en 2018

 

 

 

Le 4 août prochain

Viens descendre une section de la rivière du Diable avec AGIR!

15$ pour les membres et 40$ pour les non membres

Le prix comprend l’équipement, les guides et une collation.

Apporte ton eau et ton lunch pour le dîner.

Information et inscription au projets@agirpourladiable.org ou 819-425-4749

Lire le communiqué de presse

Et le 1 septembre

Va jouer au golf sur l’un des 6 golfs de Mont-Tremblant. Ces derniers remettront à AGIR 1$ par golfeur.

Un moyen très agréable d’aider la mission d’AGIR!

La Belle

La Bête

Le Diable

Le Géant

Le Maître

Le Manitou

 

 

 

 Chute du Lac Poisson

Chute du Lac Poisson

Bienvenue sur le site d’AGIR pour la Diable

Vous y trouverez une multitude d’informations. Vous pourrez consulter les grands dossiers réalisés par AGIR. Vous découvrirez nos projets et nos activités passés et futurs. Vous visiterez notre bassin versant grâce à nos galeries photos. Bonne visite!

 Chute de la rivière Cachée, Lac Tremblant

Chute de la rivière Cachée, Lac Tremblant

 éphémère

éphémère

Notre mission

Une alliance pour la rivière du Diable et son bassin versant

Notre mission : Rallier les nombreux intervenants et usagers de l’eau dans une démarche vers une gestion durable, concertée et participative de cette ressource, et ce, à l’échelle du bassin versant de la rivière du Diable.

Issue des acteurs du milieu, la mise sur pied d’AGIR pour la Diable reflète une préoccupation partagée envers le devenir des ressources hydriques de notre région. Elle fait également preuve de la volonté des acteurs locaux et régionaux de joindre leurs efforts et de s’engager au sein d’une démarche de concertation et de renforcement des partenariats pour une gestion saine, durable et proactive de l’eau et des ressources qui lui sont associées.

 

Être membre d’AGIR pour la Diable c’est contribuer

  • À préserver les milieux naturels;
  • À la tenue de projets concrets pour la mise en valeur de la rivière tant au niveau de son accessibilité, son aménagement que de sa conservation comme ressource en eau potable et de récréation;
  • Au développement et à la diffusion des connaissances sur le bassin versant auprès des jeunes des campus scolaires de la région et pour l’ensemble de la population;
  • À la coordination d’un conseil de concertation régional sur la gestion de l’eau de par lequel les grands enjeux sont établis en vue des actions futures;
  • Au développement d’outils d’Information et de sensibilisation sur les enjeux liés à l’eau;
  • À représenter les intérêts des membres sur plusieurs comités.
 Menthe aquatique

Menthe aquatique

Nos membres sacré bon diable et partenaires de toujours

Soutien financier, Membres du Conseil de Concertation, du Conseil d’Administration et personnes ressources

Membre méchant bon diable

Soutien financier, membre du CC et personnes ressources

Soutien financier, membre du Conseil de Concertation et personnes ressources

Membre bien bon diable

Partenaire de projet 2017 – Sentiers Parc Éco

Pour nous joindre

AGIR pour la Diable

737, Ch. de la Pisciculture

Saint-Faustin-Lac-Carré

Québec J0T 1J2

Tél.: 819-425-4749

Courriel: agirpourladiable@gmail.com

 Notre place d′afffaire

Notre place d′afffaire

 Stéphan Perreault, coordonnateur, B. Sc. Géographie

Stéphan Perreault, coordonnateur, B. Sc. Géographie

Coordonnateur d’AGIR pour la Diable depuis mai 2016, Stéphan est titulaire d’un B. Sc. en géographie de l’Université de Sherbrooke. Il s’intéresse entre autres à l’écologie, l’aménagement du territoire, l’horticulture-arboriculture et à l’environnement. À l’université, il a étudié le bassin versant de la rivière au Saumon (Kingsbury) pour en évaluer le potentiel salmonicole en jumelant la photo-interprétation et les visites terrain. Au tournant de l’an 2000, il a introduit l’idée de la gestion par bassin versant en réunissant les différents acteurs de sa région d’origine (Drummondville) lorsqu’il était administrateur au Bloc Vert et au CRECQ où il a travaillé au portrait de l’état de l’environnement. Il a travaillé sept ans au parc national du Mont-Tremblant comme naturaliste et a réalisé des travaux d’aménagements et participé au suivi du milieu naturel.

En parallèle, sa passion des arbres l’amène à emprunter le terrain d’un ami à Drummondville pour cultiver des feuillus nobles et des arbres à noix comestibles pour en faire la promotion en milieu urbain et agricole. Autodidacte en ce domaine, il conseille depuis plusieurs années et a effectué de nombreux travaux d’aménagement et d’entretiens de plantations. Sportif, il aime les activités de plein air, dont la pêche, le ski, le canot et la randonnée.

Nos dernières nouvelles